BOUKARI A SEM ZONGO : ‘’POURQUOI VOTRE INDIFFERENCE A NOS CEREMONIES »

Excellence,
Je suis Mr Sawadogo Boukari, leader de la société civile,
Je voudrais comprendre enfin. La communauté ne comprend pas vos nombreuses absences voire votre indifférence lors des différentes cérémonies organisées par cette même communauté burkinabé que vous représentez ici. Je retiens deux grandes cérémonies parmi tant. La Fedabci organisait la fête de l’indépendance en différé. Aucun membre de votre représentation n’est venu. La dernière en date c’est le week-end dernier à l’investiture de l’association des ressortissants de l’Oudalan qui a vu la présence de son excellence Mr l’Ambassadeur du Mali. Vous aviez brillé par votre absence, je voudrais savoir (enfin la communauté voudrais savoir) pourquoi cette indifférence voire ce mépris pour sa communauté. Est-ce que vous saviez que cette indifférence, ce mépris dépeint négativement nos relations avec les autorités policières ? Nous sommes traités comme des hommes de sous mains, des inconsidérés. Nous nous sentons orphelins sans soutien lorsque nous sommes face à des situations, des problèmes. Je lance un cri de cœur. Ne laissez pas votre communauté face à ses problèmes. C’est pour nous que vous êtes là. Par le mépris de nos responsables, nous sommes devenus des sous hommes. Je vous en prie, faites quelque chose car nous n’allons plus tolérer cette indifférence envers nous pendant longtemps plus rien ne doit plus être comme avant nous ne sommes pas considérés. Nos cartes consulaires n’ont aucune valeur ici comme au Faso. Il n’est pas encore tard pour bien faire les choses, j’espère que ma lettre sera l’objet d’une attention particulière.
Recevez Excellence mes salutations les plus distinguées !
Sawadogo Boukari
Leader de la société civile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *