LA REPRESENTATION DIPLOMATIQUE AVAIT CHANTE LA FIABILITE DE LA CARTE

Quelle figure doivent avoir les premiers animateurs de la Représentation diplomatique en Côte d’Ivoire, en l’occurrence notre bien aimé Ambassadeur Zongo Mahamadou, depuis le 30 juillet 2018 date à laquelle le Parlement Burkinabè doute de la nationalité de tous les détenteurs de la Carte d’Identité Consulaire surtout ceux résident en Côte d’Ivoire?
Volontiers et dans son rôle, le Sociologue Diplomate, lui-même issu de la Diaspora, était monté au créneau en février 2018, au cours d’une interview bien médiatisée, pour mettre au défi quiconque gagnerait à redire sur la fiabilité, la sécurité et le caractère biométrique de la Carte d’Identité Consulaire (CIC). Il avait pris le soin d’inviter à ces échanges face aux premiers animateurs de Diaspo24.info et de Informateur.info (voir photo) la task force de SNEDAI. L’histoire est un témoignage, voici ses dires : « Je vais vous répondre et l’équipe de SNEDAI ici présente vous fera la démonstration. Je réaffirme que la carte est biométrique. La biométrie, ce n’est pas la puce. C’est être capable d’intégrer des informations sur la personne dans la carte. Si vous allez par exemple dans les supermarchés, il y a des codes-barres. La biométrie c’est quand il y a des informations codées qui peuvent être lues par des logiciels. La carte consulaire est donc biométrique et sécurisée. Je mets au défi quiconque d’apporter la preuve d’une personne ayant deux cartes produites par l’opérateur avec des informations différentes. Ou encore une pièce utilisée pour produire des cartes différentes. Ce n’est pas possible. S’il y a des personnes qui possèdent ce genre de preuves, je leur suggère de passer par vous (les journalistes, ndlr) pour qu’on procède aux vérifications. J’ai invité l’opérateur pour qu’il vous fasse la démonstration que la carte est bel et bien biométrique ».
Aux Ministres de la Sécurité Clément Sawadogo, de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, et aux Députés de la majorité MPP, l’Ambassadeur Zongo peut-il aujourd’hui encore soutenir la même thèse d’il y’a 7 mois seulement ?
Sincèrement avec une telle gouvernance MPP, où sommes-nous ?
DIASPO24.INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *