LE CDC EXIGE DES EXCUSES PUBLIQUES DE CLEMENT SAWADOGO

A son excellence mr Mahamadou Zongo ambassadeur du Burkina Faso en côte d’ivoire
Excellence,
Le Cadre de Concertation de la Diaspora Burkinabé de Côte d’ivoire a tenu le dimanche 05 Août 2018 à Abidjan(koumassi)une réunion dont l’ordre du jour était les suivants:

-Adoption du code électoral par les députés de la majorité présidentielle
-la carte consulaire Burkinabé
-Divers

A l’issue des échanges le CDC qui prône le dialogue souhaiterait avoir de plus amples informations sur ces points:

-pourquoi notre carte consulaire dont vous avez à chaque fois soutenu le caractère biométrique et sécurisée n’a pas été retenue comme motif qu’elle ne justifie pas la nationalité burkinabé!

-Où vont les fonds générés par les cartes consulaires si elle est rejetée par une partie de nos élus?

-pourquoi un tel silence de votre part face à l’exclusion de vos compatriotes?

-Quelle catégorie de burkinabè sommes-nous alors que notre constitution stipule que tous les burkinabés sont égaux devant la loi?

-que deviendra la carte consulaire lorsque les équipes viendront établir la cnib?

-Débourserons nous encore de l’argent pour l’acquisition des cnib?

Au titre des recommandations,nous exigeons l’arrêt immédiat de la délivrance des cartes consulaires.

-la délivrance des cnib doit être gratuite pour nos compatriotes qui détiennent des cartes consulaires en cours de validité.

La diaspora exige du ministre de la Sécurité Mr Clément Sawadogo qu’il présente officiellement ses excuses à la diaspora suite à sa sortie médiatique.

-nous demandons au président du faso de faire en sorte que nos droits soient totalement respectés.

Excellence monsieur l’ambassadeur le CDC reste ouvert au dialogue et souhaite avoir une suite à nos requêtes .

Pour le CDC
Le coordinateur
Mr Desiré Zoundi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *