Le Mot de remerciement à Mgr Sayaogo lu par le Père Laurent Bouda

Après cette fervente et magnifique célébration eucharistique, l’honneur me revient de prendre la parole d’abord pour dire merci à Dieu qui a permis cette rencontre d’aujourd’hui.

En votre nom à tous, j’exprime ma gratitude à la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire qui a autorisé la présente visite de Son Excellence Mgr Gabriel Sayaogo. C’est le signe de la catholicité de notre Eglise, mais aussi de la collégialité épiscopale qui caractérise et rend efficace et visible son apostolicité et son unité, gage de toutes activités ecclésiales.

Au nom de l’Eglise Famille du Burkina et de la Cote d’Ivoire rassemblée ce matin pour exprimer sa foi, je voudrais, donc de tout cœur, saluer et dire ma profonde reconnaissance à Son Excellence Mgr Gabriel Sayaogo du diocèse de Manga parmi nous, en ce jour, et dont la présence nous comble d’une joie profonde. Pour cette grâce, acclamons-le.

Excellence, votre sollicitude pastorale et votre sens de responsabilité, à travers vos visites, ne sont plus à démontrer. En 2015, lors de votre passage à Abidjan vous nous disiez et je cite : ‘’Je suis venu pour m’enquérir personnellement de la foi et de la vie de mes compatriotes de la diaspora’’. Fin de citation.

Aujourd’hui vous êtes là, non seulement pour une visite pastorale ordinaire, mais aussi et surtout pour nous annoncer une très bonne nouvelle, la célébration du Centenaire de l’Evangélisation de l’Eglise Cathédrale de Manga, le 25 mai prochain. Une grande mobilisation est donc nécessaire pour préparer l’évènement. C’est pourquoi, à l’instar de tous les diocésains de Manga, chaque fils et fille de la diaspora et amis doivent s’impliquer spirituellement, matériellement et financièrement à l’organisation de cette fête. Message reçu et compris.
Chers frères et sœurs, chers amis, nous devons agir ensemble dans l’unité et dans la fraternité pour un Centenaire digne de ce nom.
Au Père Curé et ses vicaires, grâce à votre dynamisme de pasteurs, cette célébration s’est vêtue d’une réussite totale. Soyez en remerciés.
C’est le lieu d’exprimer notre reconnaissance et nos remerciements à la Représentation diplomatique du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, et au Consulat général du Burkina Faso, représenté par M. Farma Bagui, Attaché d’Ambassade. Je remercie également le premier magistrat de cette belle et magnifique commune de Cocody pour sa présence effective à cette fête. Monsieur le Maire, Merci pour votre présence. Que Dieu vous bénisse et bénisse tous vos administrés.

Chers frères et sœurs, je vous exprime ici ma reconnaissance pour ce que vous avez fait et pour ce que vous ferez encore. Que Dieu déverse des torrents de grâces sur vous et sur vos familles respectives.

Excellence, Monseigneur Gabriel Sayaogo, nous, ressortissants du diocèse de Manga en Côte d’Ivoire tous unis, nous vous rassurons de notre disponibilité en vue de vous soutenir dans vos œuvres pastorales et sociales. Nous sommes vos fils et filles et nous ferons ce que nous pouvons pour vous accompagner dans cette mission. Nous prierons sans relâche pour vous et votre diocèse, notre diocèse.
Excellence, merci une fois de plus. Que le Seigneur vous donne une santé de fer. Qu’il soutienne toujours vos projets pour le bien du diocèse de Manga. La coupe du salut que vous venez de présider, c’est-à-dire l‘Eucharistie, est sans doute un trophée de bénédictions sur la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.
Je vous remercie !
Père Jean Bouda

Messe présidée par l’Evêque de Manga, le 31 mars 2019 à St Jacques des 2 Plateaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *