Diaspo, le mal est plus profond ! Voici ceux qui défendent Dieudonné Zoungrana !

De piteux et faux types ! Pas d’autres qualificatifs pour camper et présenter Dieudonné Zoungrana et ses éminences grises, Sayouba Traoré et autres, tapis dans l’ombre de la gouvernance MPP. Dans une contribution qu’il a fait publier chez notre confrère lefaso.net, le journaliste présentateur sur RFI de ‘’le Coq chante’’, Sayouba Traoré, a cru se faire une pub en encensant presque les propos xénophobes et discriminatoires de Dieudonné Zoungrana dirigés contre la diaspora dans son ensemble.

Dans cette contribution au forceps, Sayouba qui simule un parcours dans le lointain ne visait qu’un seul objectif, reconnaitre que les diaspo ont entrainé une remise en cause de l’ordre ancien au Burkina. De tout son long étalage, votre serviteur l’a ramené à l’essentiel, à des faits sans débats, et qui l’ont ulcéré par la pertinence de l’assertion. :

1-le soulèvement populaire du 3 janvier 1966, qui a vu la chute de Maurice Yaméogo, a-t-il été le fait des diaspo ?
2-Soumane Touré, syndicaliste doublé de politique, qui a tant secoué le microcosme socio-politique au Faso est-il diaspo ?
3-Thomas Sankara a-t-il été diaspo ?

Ces trois questions sont parvenues à mettre le doyen Sayouba dans tous ses états. Lui qui a menti dans sa contribution qu’aucune des réactions sur la sortie de Zoungrana n’a été motivée par un argument si ce n’est que par des injures. Diaspo24.info lui a rétorqué ‘’faux’’, lui affirmant donc qu’il n’aurait pas lu la tribune rédigée par nos soins et qui valut l’audition de Zoungrana par le CSC. Sayouba en mal de d’arguments rue donc dans les brancards et nous traite de ‘’faux type’’. C’est ce qu’on dira à Abidjan ‘’il a mangé son totem’’.

Mais, qu’on ne s’y trompe pas. Dieudonné Zoungrana n’est pas seul dans cette vision satanique de la diaspora. Sayouba vient de nous en donner la preuve. Des sources bien politiques avancent même que cette vision est partagée par certains décideurs du Burkina Faso. Elles donnent pour preuve la décision d’authentification des diplômes prises en Conseil des Ministres. Cette idée, argumentent-elles, est motivée par le fait que le milieu syndical dont les principaux des animateurs sont des diaspo, bouillonnent et perturbent gravement l’action gouvernementale.

Vrai ou faux ? On dit souvent qu’à quelque chose malheur est bon. Les filles et fils du Faso issus de la diaspora sont donc avertis. Au-delà des arbres que constituent Dieudonné Zoungrana et Sayouba Traoré qui ont pour trait commun leur accent des plus rustres, il faut bien redouter la forêt. Et se tenir prêts pour gagner les vrais combats, avant la présidentielle 2020. Les leaders d’associations sont avertis !

Diaspo24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *