Une rupture collective Dimanche pour des Transporteurs du Faso, le Consul invité

C’est un sens de partage ingénieux et original. En ce saint mois du Ramadan, mois de pénitence, de prière et de partage, Hamed Savadogo, le Président de la Jeunesse du Conseil National des Burkinabè en Côte d’Ivoire a décidé de poser un acte de charité et de solidarité en direction des Chauffeurs et Transporteurs en posture d’attente auprès de leurs remorques et camions à la zone portuaire d’Abidjan. Cet acte de charité, c’est une rupture collective du jeûne à leur intention que le leader organise le dimanche 26 mai 2019.

Ce sera à partir de 16h30 mn au Parking du Port, au quartier Inno, à quelques mètres de la Représentation à Abidjan de la Chambre du Commerce du Burkina Faso.

Le jeune leader a conscience que ce monde auquel il invite à cette rupture collective passe des jours voire des semaines à ce parking, loin de sa famille restée au Faso. La rupture collective pour ceux-ci est un acte de solidarité et une pensée cette faitière dont il apprécie le labeur et a conscience des désagréments.

Hamed Savadogo, a tenu à porter ce jour, l’information au Consul général du Burkina Faso à Abidjan SEM Nana Benjamin qui, du reste attaché au bien-être et à la vie de ses compatriotes, a visiblement apprécié la justesse et la noblesse de l’initiative et compte, sans un empêchement de dernière minute, y prendre effectivement part. Dimanche à 16h30.

Diaspo24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *