Adama Ouédraogo(MBDHP): ‘’Dénoncez le racket à la frontière »

Le reportage réalisé par BF1 sur le racket en cours à la frontière ivoiro-burkinabè et traité en information par votre site préféré a suscité une vive réaction de M. Ouédraogo Adama, Chef de bureau de la Section Côte d’Ivoire du Mouvement Burkinabè des Droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP). Pour lui, il faut que, dans la solidarité et de manière vigoureuse, les victimes crient haro sur le baudet. Sa réaction en intégralité.

‘’Dénoncez ces bandits, délinquants soit disant corps habillés. Début septembre 2018,je venais de descendre d’un car, à Yendéré pour un contrôle de la police burkinabé basé en ces lieux. Nous nous suivions en file indienne. Arrivé le policier qui encaisse son gombo (les 1000f) sans rien regarder il m’a demandé 1000f.je lui ai répondu pourquoi 1000f.Ansi il reprend ma pièce la regarde et me demande de l’attendre chez son chef ; arrivé, il dit à son chef que le monsieur demande des explications convaincantes des 1000f.C’est en ce moment que j’ai pris la parole pour dénoncer et condamner leur pratique. Sans un mot, c’est une femme policier qui a eu le courage de me remettre mes papiers sans broncher. Arrivé dans le car, j’ai demandé que ceux qui sont à jour de leur papier ne paient aucun franc à un policier. Soyez solidaires et dites que vous ne le payez pas’’.

Diaspo24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *