Snc2020- Le Liwaaga d’Attécoubé représentera la diaspora

Le jury a tranché jeudi 12 décembre 2019 autour de 19h, au Consulat général du Burkina Faso à Abidjan. La troupe Liwaaga Naaba Kaongo d’Attécoubé est venue 1ère avec 14,6 points devant la troupe Liwaaga Buudnooma de Korhogo 2è avec 13,20 points. La sélection des troupes culturelles qui a eu lieu dans la semaine régionale de la diaspora venait de s’achever. Et le verdict a été sans appel. La troupe Naaba Kaongo participera à la Semaine Nationale de la Culture prévue du 28 mars au 4 avril 2020 à Bobo Dioulasso sous le thème ‘’Diversité culturelle, ferment de l’unité nationale’’.

Le trio des jurés plaide néanmoins pour que la Troupe de Korhogo venue 2è puisse participer à la phase finale de Bobo Dioulasso.
Sur 8 troupes et artistes initialement inscrits pour la phase de sélection, 5 ont finalement été présents au rendez-vous. Ce sont les troupes Liwaaga de Yakro, Liwaaga Buudnooma de Korhogo, Liwaaga Naaba Kaongo d’Attécoubé, Kedonuaniyé et Negaworli.

La belle cérémonie qui n’a pas drainé grand monde, a vu néanmoins la présence de Monsieur Ouaro Stanislas, Ministre en charge de l’Education de passage à Abidjan, de l’Ambassadeur Zongo Mahamadou, du Consul général Benjamin Nana, de Monsieur Ouattara Bassama, Directeur de la Semaine Nationale de la Culture.
Ce dernier a, dans son allocution, porté à la connaissance du public, les innovations de la SNC 2020 à savoir, la réintroduction des compétitions dans les expressions artistiques traditionnelles, la Délocalisation des Semaines Régionales de la Culture (SRC) dans des localités autres que les chefs-lieux de région, sauf pour la région de l’Est et du Sahel pour des raisons sécuritaires, l’octroi de primes de préparation aux candidats en art culinaire qualifiés pour la phase finale, et la participation de la diaspora dans les expressions artistiques traditionnelles. Il a indiqué qu’avec l’expérience en Côte d’Ivoire, la SNC impliquera dans le futur la diaspora burkinabè dans les autres pays.

L’Ambassadeur Zongo a, pour sa part, exprimé sa reconnaissance aux plus hautes autorités du Burkina Faso qui permettent à la diaspora de participer à ces festivités culturelles après près de 8 ans d’absence. ‘’J’aurais voulu compter parmi les troupes engagées, toutes les diversités socio-culturelles du Faso vivant en Côte d’Ivoire, mais comme c’est une reprise, il nous appartiendra de travailler avec les chefs de communautés et les associations culturelles à améliorer les prochaines compétitions’’, a promis SEM Zongo Mahamadou, avant d’y encourager les Consulats généraux à cet effet. ‘’Dans cette perspective, les consulats généraux prendront les dispositions nécessaires pour une plus grande implication de la diaspora burkinabè vivant en Côte d’Ivoire’’, a-t-il notamment recommandé.

Le jury, il faut le mentionner, était composé d’un trio : Sawadogo Alexandre (Président), Norbert Nassouri et Ouédraogo Fabrice, Attaché culturel à l’Ambassade.

Diaspo24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *