Indépendance An 59 du Faso, la Fedapci garde la tradition

Fidèle à la tradition, la Fédération des Associations Burkinabè en Côte d’Ivoire (FEDABCI) n’a pas passé sous silence la commémoration de la fête d’indépendance du Burkina Faso. Avec ses propres moyens et sans aucune présence des autorités consulaires et diplomatiques, Sia Koudougou et ses hommes ont invité de nombreux compatriotes sur l’espace SOCOCE des 2 plateaux ce dimanche 15 décembre 2019, pour la commémoration en différé des 59 ans de l’indépendance du Faso. Danses, prestations artistiques, salut aux couleurs nationales, exécution du Ditanyè, communication de l’étudiant en année de thèse de Doctorat Kaboré Adama sur les 100 ans de la création de la colonie de Haute Volta, l’histoire du Burkina Faso avec le Capitaine Thomas Sankara et l’unité nationale face aux assauts terroristes, et message solennel furent les grandes étapes de cette commémoration.
L’ambiance festive qui a prévalu n’a pas fait prendre conscience au sympathique public les heures qui s’écoulaient et la canicule qui dardait. Chef Akan, Chef traditionnels burkinabè et leaders de jeunesse n’ont pas voulu se faire conter l’évènement.

Dans son message pour la circonstance lu par le Secrétaire général Ismael Fabrice Bamouni, la FEDABCI a rendu un vibrant hommage aux vaillantes populations qui ont combattu pour la liberté d’hier à aujourd’hui au Burkina Faso. ‘’Aujourd’hui le Burkina Faso a besoin de tous ses fils sans exception, main dans la main, pour arriver à bout de l’ennemi commun qui, chaque jour, endeuillent nos familles, divisent nos peuples et pillent nos biens. La FEDABCI réaffirme son soutien aux forces de défenses et de sécurité, qui malgré l’insuffisance de moyens ne faiblissent et point devant ces terroristes aux objectifs inavoués….exhorte l’ensemble des Burkinabè et le Chef de l’Etat Roch Marc Christian Kaboré de faire preuve de sagesse, de tolérance et d’humilité pour une réconciliation vraie et sincère, seul gage pour amorcer le développement de notre pays’’, a recommandé les premiers animateurs de cette plateforme. Avec un appel particulier à la neutralité et au souci d’union lancé aux autorités burkinabè présentes sur les bords de la Lagune Ebrié. ‘’A nos autorités diplomatiques et consulaires en Côte d’Ivoire d’œuvrer pour l’union et l’épanouissement de la communauté tout en restant neutres et conciliatrices’’.

Il faut rappeler que dans les préparatifs de ce grand évènement qui devient la marque de fabrique de cette association, la FEDABCI avait, il y’a moins d’un moins, organisé une opération de don de sang et offert au Centre médical du quartier Colombie des 2 Plateaux des kits d’hygiène et de salubrité. Elle initie depuis quelques semaines par ailleurs une collecte de dons de toute sorte à destiner aux victimes des attaques terroristes du Burkina Faso, dons qu’elle acheminera à partir de la mi-janvier 2020. C’est indéniable, Sia Koudougou et ses camarades ont été ainsi fidèles à leur programme d’activité 2019.

Diaspo24.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *