Côte d’Ivoire – Les Délégués CBSE ont enfin leurs cartes d’Identité

La Représentation diplomatique du Burkina Faso en Côte d’Ivoire a fait d’une pierre deux coups, ce vendredi 17 janvier 2020. Au cours d’une cérémonie symbolique de restitution des CNIB et passeports aux requérants de la diaspora burkinabè, dans le cadre de la mission spéciales de délivrances des documents sus- cités, elle a restitué les cartes des Délégués au Conseil Supérieurs des Burkinabè de l’Etranger (CSBE) de la juridiction consulaire d’Abidjan. Ceux-ci qui sont 7 sur les 17 répartis sur toute l’étendue du territoire ivoirien, en ont exprimé des signes de fierté en même temps qu’ils sont un peu plus situés sur leur feuille de route. C’était au Consulat général du Burkina Faso à Abidjan.

A cette occasion, l’Ambassadeur Zongo Mahamadou avait à ses côtés SEM. Benjamin Nana, Consul général à Abidjan, M. Sawadogo Jonas, Coordinateur chargé de Mission de la mission spéciale, M. Soubeiga Serge, SG de l’ONI et de l’attaché de défense près la Représentation diplomatique, Col. Major Forogo Labawo.

Après la restitution des premières CNIB et passeports aux requérants, l’Ambassadeur a indiqué que malgré un contexte sécuritaire très préoccupant, l’Etat burkinabè a fait ce qu’il a à faire, à travers cette deuxième mission spéciale pour que les compatriotes de la diaspora puissent présenter les pièces adéquates pour se faire délivrer les CNIB et passeports biométriques ordinaires et donc qu’il appartenait à ceux qui veulent ces documents de se préparer et de se présenter devant les agents de l’ONI dépêchés depuis Ouagadougou. ‘’Faites ce que vous devez faire pour qu’on ait des résultats appréciés par tout le monde’’, a-t-il lancé en direction de ses compatriotes.

Répondant allusivement à l’opposition qui tenait coûte que coûte à ce que cette opération se mène de manière éclatée dans les différents quartiers et communes rapprochant l’Administration de l’Administré et dans l’optique d’enregistrer le maximum de Burkinabè, Zongo Mahamadou s’est montré légaliste et formel. ‘’ L’Administration travaille conformément aux textes en vigueur. Les textes, pour le moment, ne nous permettent pas d’agir en dehors du Consulat. Les équipes sont encore là jusqu’au 23 janvier 2020. Ceux qui veulent se faire établir leurs pièces sont appelés à s’y présenter’’, a-t-il coup court.

De la feuille de route des Délégués CSBE, il en parlera au cours de la conférence de presse qu’il a accordée au bureau du Consul général. ‘’Les Délégués CSBE constituent un maillon très important dans l’organisation de la Représentation diplomatique. Je voudrais rappeler qu’en Côte d’Ivoire nous avons 17 délégués CSBE répartis sur l’ensemble du territoire. Ils sont l’interface entre la communauté et la Représentation diplomatique. Il y’ a des rencontres organisées régulièrement pour qu’ils puissent jouer leur partition, d’autant plus qu’en Côte d’Ivoire, il y’a une spécificité avec la présence des délégués consulaires. Donc, nous articulons aux délégués CSBE les délégués consulaires. Leur feuille de route, c’est d’être à la fois le relai de l’Administration vis-à-vis de la communauté et, en retour, apporter la bonne information à l’Administration. Vous savez que l’une des difficultés auxquelles nous sommes confrontés ici c’est l’organisation. Les délégués CSBE constituent le premier relai de l’Administration diplomatique et consulaire sur le terrain’’, a nettement relevé l’Ambassadeur.

Les 7 délégués CSBE de la juridiction d’Abidjan, faut le préciser, sont Sawadogo Moumouni, Sawadogo Mamadou, Sawadogo Lacina, Yameogo Nicolas, Lompo Sayouba, Toé Ben Souleymane et Nitiema Alassane. Vous aurez remarqué que par eux ne figure aucune femme.

Diaspo24.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *