Messe d’Action de grâce -Paroisse Saint François d’Assise de Koumassi Le Catéchiste Paul Konkobo célébré en présence du Consul Benjamin Nana

Après 18 bonnes années passées à l’édification de l’œuvre de Dieu en sa qualité de Catéchiste permanent, Paul Konkobo a fait valoir son droit à la retraite à l’Eglise catholique Saint François d’Assise. Ce fut dans une ferveur et ambiance festives au cours de la messe dominicale le 4 octobre 2020, en présence de nombreux amis, parents et officiels, dont le Consul général du Burkina Faso à Abidjan, M. Benjamin Nana et le Chef Ali Rouamba.

Dans son mot d’action de grâce, le catéchiste a fait un bref rappel de son cheminement et s’est dit être plein de reconnaissance à Dieu pour le fait que beaucoup de catéchumènes ont pu devenir Chrétiens par les sacrements de baptême, de confirmation, de mariage. ‘’Ce sont des milliers et des milliers de personnes qui ont bénéficié des formations que nous avons reçues et que nous avons dispensées. Je ressens une grande fierté de voir ces foyers, où sont nés des enfants épanouis. Tout ceci est une satisfaction. J’ai vu naitre également cette communauté de Saint François d’Assise. A la base, c’était des Burkinabè et au fur à mesure nous nous sommes ouverts aux frères et sœurs ivoiriens ou de la Sous-région, qui sont venus nous rejoindre. Franchement, quand je vois cette communauté qui a grandi en nombre et en spiritualité, je ne puis que rendre grâce à Dieu’’, a-t-il encore témoigné, dans des termes quasi similaires à ceux qu’il avait tenus au micro de Diaspo24.info.

En réponse à toutes les attentions dont il a été ou est  l’objet de ses paroissiens et amis, Paul Konkobo a exprimé sa reconnaissance au curé, aux paroissiens et à tous les amis, en disant rester toujours disponible en cas de nécessité ou d’urgence.

Il fut procédé également à la lecture du courrier de félicitation que lui a adressé le Consul général du Burkina Faso. Dans ce courrier l’autorité s’est félicitée de ce que Paul Konkobo ait  »consacré une grande partie de sa vie chrétienne à l’encadrement et à la formation de ses petits-fils, fils et frères et sœurs en Christ »… Le diplomate a souhaité que Dieu lui accorde une bonne santé et une paisible retraite.

A la sortie de la messe et face aux médias présents, le Consul Benjamin Nana a par ailleurs rappelé que pour lui la célébration de Saint François d’Assise revêtait plusieurs significations , à savoir primo rendre gloire à Saint François d’Assise car au Burkina sa paroisse à Karpala (Ouagadougou) est sous le patronage de Saint François d’Assise ; secundo  rendre grâce au Seigneur pour l’admission à la retraite du frère catéchiste Paul Konkobo ; tertio prier pour la paix en Côte d’Ivoire et au Burkina ; quarto exprimer la joie de retrouver Koumassi, la communauté burkinabè, après un premier  séjour en 1974, lors de vacances scolaires.

Ce fut simplement beau !

Diaspo24.info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *