Paix et Cohésion sociale / Madame Marie Ramdé et ses sœurs de l’AFRK-CI mettent les femmes de Gonaté en mission

A Gonaté, une Sous-Préfecture distante d’à peine 22 km de Daloa dans la région du Haut Sassandra, Madame Ramdé Marie Bénie de Dieu épouse Nitiéma, présidente de l’Association des Femmes Ressortissantes de Koudougou en Côte d’Ivoire (AFRK-CI) a organisé le samedi 3 octobre 2020, sur la place du Groupe scolaire 126, un grand rassemblement à la faveur de la Journée de sensibilisation des femmes sur la paix, le vivre ensemble et la cohésion sociale. C’était en présence de M. Ouattara Issa, Sous -Préfet, des honorables députés Tiboué Tchin Michel, Koné Boubacar, de la marraine Kady Diarra, 2è adjoint au Maire, de M. Pascal Kobiagda représentant le Consul général du Burkina Faso à Soubré, des notabilités gouro et des différentes communautés.

Diverses activités socio-culturelles telles que des concours Miss Gonaté, Miss Awoulaba et un tour cycliste féminin associant communauté burkinabè, gouro, Akan, Senoufo, Malinké qui, en plus des danses traditionnelles issues de ces terroirs, ont imprimé à la journée dont le thème était ‘’ Femmes actrices de paix et de développement ‘’,  un cachet convivial et adhésif.

Dans son allocution, Madame Ramdé a indiqué que l’AFRK-CI est une structure de promotion de la femme active, la femme battante, la femme qui prend son destin en main en vue d’apporter sa contribution financière et matérielle dans son foyer, sa famille et son cadre de vie. Elle a également assuré que  sa structure regroupe les femmes qui adhérent aux objectifs que sont l’autonomisation de la femme, la scolarisation de la jeune femme, la sensibilisation sur l’éducation des enfants, la prise en compte de la femme en milieu rural pour augmenter ses productions agricoles, et bien évidemment l’alphabétisation de la femme.

‘’Nous n’atteindrons nos objectifs que lorsque régnera  une paix durable dans nos familles nucléaires, nos villes, nos hameaux et nos quartiers, au sein de nos nations, à l’intérieur de nos peuples, dans nos  pays d’origine et d’accueil… C’est pourquoi nous, femmes de l’AFRK-CI, avons décidé d’organiser cette journée de sensibilisation sur la paix et la cohésion sociale. Alors femmes, mes sœurs et mes braves mères, soyons des artisans de paix ; soyons des sources de diffusion de paix, de cohésion sociale pour nos enfants et nos époux’’, a soutenu la  jeune leader. Puis, faisant un clin d’œil aux hommes et aux décideurs, elle dira ces mots pressants : ‘’Pour gagner ce pari et relever les nombreux défis que nous avons  énumérés tantôt, nous souhaitons bien évidemment votre soutien. Nous vous attendons dans ce noble combat’’, s’est-elle adressée aux autorités administratives, politiques et coutumières présentes, non sans les avoir remerciées pour avoir rehaussé cette belle partie de leur présence.

En réponse, les femmes de la section AFRK-CI de Gonaté,  par la voix de Mme Nébié Awa, ont exprimé leur adhésion à ce message de paix et de cohésion, indiquant qu’elles joueront à fond leur partition. Puis la Présidente nationale AFRK-CI et la section Gonaté ont offert des vêtements traditionnels burkinabè aux officiels, en guise de cadeaux.

Quand les officiels prirent la parole, ce fut pour, chacun, féliciter cette dynamique Dame pour l’initiative qui n’est pas une de trop, bien au contraire. La marraine Kady Diarra a invité les jeunes et les femmes à rester sourds aux appels à la violence et de se consacrer à leurs activités génératrices de revenus. Le Député Koné Boubakar de la circonscription de Daloa Commune et Sous-Préfecture dira, dans la même veine, que ‘’c’est cette Côte d’Ivoire des brassages, du vivre ensemble, de la cohésion et de la tolérance qui fait la force et le charme du pays’’. L’invité Spécial, l’honorable Tiboué Tchin Michel, Député de la circonscription de Gonaté, Bédiala et Gadouan s’est dit l’homme le plus heureux. Car, a-t-il jugé, ‘’si les femmes montent en puissance dans les actions de paix et dans des activités commerciales, c’est la Sous-préfecture et, au-delà, la région qui s’en portera mieux et sera davantage développée’’. Il a par ailleurs donné le gage de soutenir les initiatives de l’AFRK-CI  dans la réalisation de ses objectifs de cohésion sociale et d’autonomisation de la femme.

Le Sous-Préfet Ouattara Issa, quant à lui, a vivement salué l’initiative de promotion de paix et a expliqué aux populations que quand une région ou un pays est en crise, ce sont les enfants, les femmes et les populations dans leur ensemble qui sont affectés. De ce postulat, il exhortera chacune et chacun à être un apôtre de la paix et du vivre ensemble. Il s’est dit heureux de présider et de vivre une telle cérémonie qui restera gravée dans les mémoires des habitants de Gonaté.

De mémoire de tous les intervenants, jamais une cérémonie n’aura mobilisé et fédéré autant de monde ou de communautés.

Sercom AFRK-CI + Diaspo24.info

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *