Présidentielle du 22 novembre 2020 Ce que la CABCI attend des électeurs burkinabè en Côte d’Ivoire

Dans moins de 24h les Burkinabè seront appelés aux urnes pour choisir le président du Faso.
La particularité de cette année est la participation des Burkinabè de l’extérieur.
En effet, pour la première fois depuis l’instauration des consultations populaires sur le choix des dirigeants au Faso, la diaspora burkinabè pourra s’exprimer.
C’est le lieu pour la CABCI de rendre un hommage à l’ensemble des personnes et entités qui ont mené la lutte pour que cette participation soit possible, elle salut par ailleurs la classe politique actuelle qui a su dégager un consensus sur la question et faciliter sa mise en œuvre.
Ainsi, la CABCI lance un appel à l’ensemble des Burkinabè résident en Côte d’ivoire, de suciter un engouement autour de cette participation historique. Toutefois, dans le soucis d’avoir un scrutin apaisé, elle fait appel à leur sens très élevé de patriotisme, en restant calme et de se conformer aux dispositions prises pour la circonstance, c’est-à-dire l’obligation d’être détenteur d’une carte d’électeur avant de se rendre dans les lieux de vote, le respect des mesures barrières dans le cadre de la crise sanitaire (COVID), le retour chez-soi juste après avoir voté.
Consciente du fait que la réalité pour cette première participation est loin des objectifs fixés en amont, la CABCI reste convaincue que les prochains rendez-vous sauront relever le défi et satisfaire l’ensemble des Burkinabè.
Bonne journée électorale à tous les Burkinabè.
Que Dieu bénisse le Faso.
Abidjan, le 21 novembre 2020.
Abdoulaye Ouibga président de la CABCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *