Présidentielle 2020 au Burkina Faso La Diaspo aux urnes avec une grosse fierté ce 22 novembre

Le rêve s’est concrétisé, ce 22 novembre 2020, pour les communautés de la diaspora burkinabè convoquées pour la première fois aux urnes pour exprimer leur voix dans le choix du Président du Faso.
Très tôt le matin les électeurs ont pris d’assaut l’enclave du Consulat général du Burkina Faso à Abidjan. Dans la discipline et le calme ils ont suivi les longs rangs que départageaient les 12 Bureaux de vote ( 6 BV pour la Commission électorale indépendante nationale de l’ambassade, et 6 autres pour la Commission Electorale nationale du Consulat).
Les représentants des formations politiques et des observateurs étaient bien visibles dans chaque BV.
A 8h le Consul général s’est acquitté de son devoir civique au BV no 1 du Consulat, puis a exprimé toute sa joie de voir ses compatriotes accomplir ce devoir historique. Il est suivi quelque 10 mn plus tard par L’Ambassadeur Zongo Mahamadou qui, accompagné du Préfet d’Abidjan par intérim, commandant Adama Doumbia, s’avance vers le BV no 1 de l’Ambassade. Le Chef de mission suit les consignes de vote du chef de bureau, s’avance dans l’isoloir, en ressort et glisse son bulletin sous les flashs des reporters.
A la fin de ce processus, Mahamadou Zongo a exprimé la gratitude du Burkina Faso aux autorités ivoiriennes qui ont facilité la tenue de ce scrutin, ce qui traduit selon lui l’excellence de relations entre les deux pays. Il a également salué l’avènement de ce jour qui est la concrétisation d’une volonté politique inscrite dans une promesse de campagne de SEM Roch Marc Christian Kaboré, Président du Faso.
Il a par ailleurs salué le fait que tout se déroule avec un niveau élevé de responsabilité de ses compatriotes.
Dès 15h00, les rangs s’étaient dissipés à Abidjan et presqu’aucun électeur présent encore dans les bureaux de vote. Le taux de participation avoisinait la barre de 70%.
La fermeture des BV est prévue pour 18h, puis s’enclencheront les dépouillements sous le regard vigilant des représentants des partis politiques et des observateurs.
Pour rappel, 5400 électeurs de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire s’expriment aujourd’hui sur 3 sites les Consulats d’Abidjan, de Bouaké et de Soubré.
Diaspo24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *