Vie associative – 8 ans après sa création Yatenga CI se redonne un nouveau souffle, un dynamisme et un nouveau Président en Belem Ousmane

Réunis le samedi 9 janvier 2021 en Assemblée Générale Élective dans la salle de Conférence de la Direction de l’Encadrement des Établissements Privés (DEEP) à Abidjan Plateau, les filles, fils et notables de l’Association Yatenga Côte d’Ivoire ont élu par acclamations Belém Ousmane à la tête de leur regroupement pour 4 ans, avec la légalité d’être réélu une fois. Belem, ancien agent de la BAD, succède ainsi à M. Salogo Mamadou élu le 22 décembre 2012 et décédé le 17 janvier 2020.
En plus du Président, l’assemblée a élu également le Commissaire aux comptes. Il s’agit de Sawadogo Adama.
Cette phase élective a été précédée par la lecture du bilan moral et financier de l’ancien bureau et un hommage appuyé au défunt premier Président, Salogo Mamadou.
Au cours de l’AGE, le Secrétaire général Lacina Sawadogo a fait un rappel de l’origine et la visée majeure de cette Association. A l’entendre, une rencontre tenue le 5 février 2012 au Centre social d’Adjamé et qui a réuni 7 fils du Yatenga pour mener une réflexion autour de la réconciliation, la cohésion et la solidarité entre les fils du septentrion burkinabè. Après que ces 7  »sofas » sont allés à la pêche de leurs doyens et pères, pour la mise en œuvre de cette faîtière. C’était le déclic qui a abouti, 10 mois plus tard, soit le 22 décembre 2012 à la toute première Assemblée générale qui s’est dotée de texte et d’un Président, en la personne de Salogo Mamadou. Celui-ci, après 1 mandat (2012-2016), n’a pu depuis convoquer une AGE, jusqu’à rendre l’âme l’année dernière. Avec la récente AGE, Yatenga CI se remet à flot et se donne une nouvelle vitalité pour remplir son cahier de charges.
Le nouveau Président qui en a pleine conscience s’est alors engagé à remobiliser les troupes de sorte que plus qu’une Association, Yatenga Côté d’Ivoire soit une famille solidaire et un instrument pour l’épanouissement de chacun des membres et le développement de leur région.
Il faut noter à toute fin utile que Idrissa Kango Ouedraogo a présidé la séance, et que le Comité d’Organisation a été l’affaire de Boureima Sawadogo.
Diaspo24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *