Retrait d’un Ministère plein dédié aux Burkinabè de l’Etranger, Nomination d’un Ministre en charge de la Réconciliation Le silence incompréhensible des faitières et Associations de la Diaspora

Silence on analyse et chuchote dans les chaumières, pas en public. Depuis la publication de la nouvelle nomenclature du Gouvernement au Burkina Faso, c’est le silence radio au niveau de la société civile dans la Diaspora burkinabè, notamment en Côte d’Ivoire. Et pourtant deux innovations auraient dû titiller les uns et les autres, et appeler une déclaration laissant entrevoir la réaction de telle ou telle faitière ; c’est entre autres le retrait d’un Ministère plein dédié aux Burkinabè de l’Etranger (une des nombreuses promesses du Président Kaboré vis-à-vis de la diaspora) pourtant créé il y’a à peine 2 ans ; et la nomination d’un Ministre d’Etat auprès du Président du Faso chargé de la Réconciliation et de la Cohésion sociale, en la personne de M. Zéphirin Diabré.

Que signifie ce silence ? Une approbation ? Un désenchantement ? Une résignation ? Un effet de surprise assommant ?

En tout cas ce silence interroge… il faut cependant espérer les tout prochains jours que l’une ou l’autre association apprécie cette donne politique qui ouvre une nouvelle ère au Burkina Faso.

                                 

Diaspo24.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *