La Coptac à 2 semaines du 9e Sommet du TAC entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso :  » Nous avons des performances qualifiées pour être dans le Groupe d’Experts »

La Convergence des Peuples pour la Promotion du Traité d’Amitié et de Coopération (Coptac) était ce samedi 10 juillet 2021, face à la presse. Au siège du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) aux 2 Plateaux Vallons, Désiré Yameogo, Président de cette structure a une fois encore chanté les hauts faits du TAC entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. La réalisation de l’autoroute Abidjan Ouagadougou, la réhabilitation de l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou- Kaya avec son prolongement jusqu’à Tambao, l’approvisionnement en électricité par la Côte d’Ivoire, la fluidité du trafic et la libre circulation des biens et des personnes, la lutte contre le terrorisme, pour ne citer que ceux-ci.  » Le Traité d’Amitié et de Coopération entre la CI et le BF est un exemple de réussite au sud du Sahara, traduisant en actes concrets les principes de coopération et d’intégration d’une manière générale, au regard de la progression de l’exécution des décisions issues des rencontres inter-gouvernementales des deux pays  », a affirmé le Conférencier, même s’il reconnaît qu’il est grand temps que les frontières terrestres (fermées du fait de la crise sanitaire) soient ouvertes.  » Il faut abréger les souffrances des populations en souffrances » a-t-il plaidé. Mais pas seulement !
Le leader de la plateforme est allé jusqu’à faire un notre plaidoyer stratégique, à savoir l’intégration des membres de la Coptac parmi les experts.  » Vu la pertinence de nos actions, nous proposons notre intégration officielle dans le groupe des experts lors des prochains TAC en tant que structure spécifique de développement. Cela nous permettra de porter la voie du peuple dans les travaux qui précèdent la Conférence au sommet. Nous avons des performances qualifiées pour assumer cette mission  », a-t-il justifié.
En marge du 9e Sommet des Chefs d’Etat, la Coptac tiendra deux activités majeures :
– une conférence publique sous le thème :  »Intégration communautaire et développement local, rôle des collectivités face aux exigences des populations ».
– Une cérémonie de gala de distinctions dotée des Trophées du Grand Prix du Tac 2021 dont le Super Prix revient au Ministre d’État, Ministre de la Défense, Tené Birahima Ouattara.
Il faut noter la présence, au cours de la conférence de presse, du Représentant du pays Invité par la Coptac SEM. Ousmane AG Rhissa, Ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, du Représentant du Consul général du Burkina Faso à Abidjan et chefs de communauté de la diaspora burkinabè.
Diaspo24.info
Voir les statistiques
Couverture de la publication : 23
J’aime
Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *