Automisation financière de la femme ivoirienne et burkinabè Deux grandes dames s’y engagent à travers leurs ONGs

Danielle LIDEGOUE épouse Cissé Bacongo, presidente de l’ONG BLOOM et de la faîtière femmes d’honneur pour CISSE Ibrahim BACONGO avec sa sœur Oumou Zagre Konaté, épouse du Directeur de Cabinet du Président du Faso, présidente de l’ ONG DEBAGNOUMA, ont décidé d’unir leurs efforts pour apporter un mieux être aux femmes de Koumassi.
Dans l’enceinte de la maison Blanche à Koumassi plusieurs dizaines de femmes se sont retrouvées le 29 juillet 2021, à l’invitation de ces deux grandes dames de cœur, pour partager leurs idées et promouvoir l’entraide et la solidarité entre femmes.
Au cours de la rencontre, les deux dames ont expliqué les objectifs de leurs organisations en promettant redoubler d’efforts pour apporter des solutions spécifiques aux préoccupations des femmes de Koumassi et de la diaspora burkinabé en Côte d’Ivoire. Pour elles, il n’y’a plus de différence entre les femmes ivoiriennes et burkinabè dans la commune de Koumassi, désormais leurs actions seront dans la droite ligne d’intégration des deux peuples que promeut le Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.
Des dons en vivres ont été faits aux femmes présentes à cette rencontre par l’épouse du Directeur de Cabinet du Président du Faso, notamment une tonne de riz.
Les deux grandes dames ont promis demeurer soudées et engagées au quotidien pour plus de proximité avec la réalité de leurs sœurs en promouvant la  »soronité ».
Il faut signaler que c’est à l’occasion des activités de la COPTAC présidée par Désiré YAMEOGO que cette activité a été organisée par la désormais ambassadrice de la COPTAC Danielle LIDEGOUE, l’épouse du ministre député Maire de Koumassi avec sa grande sœur Oumou ZAGRE KONATÉ, épouse du Directeur de Cabinet du Président du Faso.
K.Y, Diaspo24.info
+3
Voir les statistiques
Couverture de la publication : 115
Gaston Mopti Convelbo, Kabre Yamba et 5 autres personnes
1 commentaire
J’aime
Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *