Entretien – Emile Scipion ILBOUDO, Président de la Team Aimons-Nous vivants : ‘’ A la Team, notre sérieux et notre crédibilité mobilisent…le succès de notre AG-C est un précieux indicateur ‘’

A la sortie de la Réunion de rentrée du Bureau Exécutif, Emile Scipion ILBOUDO, Président de la Team Aimons-Nous Vivants s’ouvre pour la première fois sur l’idéal d’organisation qu’avec des camarades il a porté sur les fonts baptismaux, le 5 septembre 2021. Tirant les leçons de ce qui plombe les associations, il met en exergue les valeurs et balises qui font le charme de sa structure, mais aussi les prochains défis à relever.
Bonjour Monsieur le Président. Quel bilan dressez-vous après la médiatique Assemblée générale Constitutive qui vous a porté à la tête de la Team Aimons-Nous Vivants ?
Merci pour l’intérêt que vous accordez à la Team Aimons-Nous Vivants et à notre personne. L’Assemblée Générale Constitutive fut un réel succès. Plusieurs indicateurs l’en attestent. Il y’a eu d’abord la mobilisation. Timide début juin jusqu’à la mi-août 2021, alors que nous ne faisions que nous battre pour la mise en œuvre de cette grande recommandation de ‘’Allons à Willi’’, la mobilisation a pris une grande allure fin aout jusqu’à la veille du 5 septembre. Ce sont au total 72 membres qui ont apporté leur contribution voire leur participation à ces assises historiques. Ce qu’il faut saluer, c’est l’esprit Team Aimons Nous Vivants qui s’est exprimé. Quelques-uns, dans cette ambiance, ont donné leur participation pour le sérieux de l’évènement, même se sachant non disponibles pour y prendre physiquement part. C’est d’abord à tout cela, nous faisons allusion lorsque nous disons que le 5 septembre fut un succès ou qu’il y’a Dieu dedans. Il y’a eu aussi la qualité de nos invités, depuis le parrain M. Karim Ouattara (DGA de la Lonaci) jusqu’ à Madame Marie-Mactar Niang qui nous a beaucoup enseignés sur les dégâts et dangers des fake news, en passant par l’inoxydable et invincible, grand homme de presse, le Journaliste émérite M. Bamba Alex Souleymane (l’invité d’honneur). Tous ont honoré et soutenu la Team de par notre modeste personne. Ce fut un succès. Enfin, succès au regard du menu de la journée, car il faut bien rappeler que nous initions ainsi la Fête de l’Amitié. La journée a donc pris une ambiance et des couleurs de fête, jusqu’au déjeuner dans un cadre enchanteur au quartiers des affaires au Plateau. Ce fut simplement beau. Les ANVistes ont de belles raisons de répondre prestement présents lorsque nous les mobiliserons pour d’autres activités.
A quoi répondait justement la Fête de l’Amitié ?
A la Team, ce qui nous caractérise, c’est la vie. Nous avons, comme fondement de notre démarche, à semer la vie, la joie et l’amitié. Vous n’imaginez pas l’émotion qui vous étreint, lorsque vous découvrez pour la première fois, physiquement, un ami que vous ne connaissiez que par le canal d’internet. Il y’a une charge positive qui vous traverse le corps. Il y’a la joie de la découverte, de la rencontre et de l’accueil d’un ami qui vous anime. Nous qui sommes même l’initiateur de cette chaine de fraternité, c’était la première fois que nous voyions Miss Sally Traoré, Dr Jean-Joseph Tapsoba venu de Bouaké, M. Anourou Ouédraogo, Mme Clara Hien, Mme Salimata Bakayoko, venue de Bassam, et nous en oublions. Sans compter que beaucoup d’entre nous voyaient et touchaient pour la première fois M. Bamba Alex Souleymane ou le parrain M. Karim Ouattara. L’esprit, c’était aussi de célébrer tous les ANVistes, qui ont l’occasion dans l’année de célébrer leur anniversaire ou ceux qui ne les célèbrent pas. Ce fut pour la Team, notre journée de Saint Valentin, mais un Saint Valentin compris comme la Fête de l’amitié, pas de l’amour ‘’Eros’’. C’est tout cela qui est contenu dans la Fête de l’Amitié. La 1ere édition fut un succès. Nous tacherons, pour la seconde édition en 2022, d’innover, dans le but de donner aux ANVistes de passer de chaleureux moments et un rendez-vous annuel inoubliable.
Après cette brillante sortie, quels sont vos prochains combats ?
Nous l’avons dit et répété. Tout ne fait que commencer. En tant que journaliste professionnel quelque peu aguerri également des techniques de communication, cette sortie à impact visait à nous faire connaitre en tant qu’organe qui prend toute sa place dans l’univers de la société civile, la vraie, pas cette société civile encagoulée et subrepticement politisée. Notre sérieux et notre crédibilité nous ont donc devancés dans les médias, dans les bureaux, dans tous les bistrots, et mobilisent déjà. Il nous revient cependant qu’une poignée d’individus en mal de leadership et d’initiatives nous en veulent déjà et décrètent notre échec, mais c’est de bonne guerre. Nous mettons cela sur le compte de l’ignorance, de la pure jalousie maladive et du manque de formation en leadership ou en vie associative. La Team ne vient supplanter qui que ce soit. La Team est ouverte à tous et les attend les bras ouverts, car il est inconcevable même que la Team vive en autarcie. C’est dire que naturellement nous nouerons, dans un esprit de réseautage gagnant, des partenariats stratégiques, car c’est dans de grands ensembles que le monde évolue aujourd’hui ; cela se vérifie également dans la Société civile. Pour autant, nous refusons de nager dans la marre à la haine de la diaspora, cette sphère abusivement malmenée et saturée de coups bas, de rancœur par nombre de leaders sans véritablement de leadership parce que sans vision, pour nous ouvrir à l’international, dans une fraternité universelle, dans ce que nous avons de plus chère : la vie et l’amitié. Nos prochains combats, et c’est tout le charme de la Team, ce seront des activités de salubrité, un arbre de Noel, une cérémonie de distinction de lauréats du Prix Champion de la Solidarité, des dons dans des orphelinats, un tournoi de football Team Aimons-Nous Vivants etc. C’est une machine qui sera mise progressivement en marche. C’est ce signal que nous avons voulu donner, en remettant une feuille de route à tous nos collaborateurs du Bureau et en les mettant en mission, le dimanche 19 septembre 2021, à la Réunion de rentrée. Nous adopterons, dans l’atteinte de nos objectifs, la démarche par objectifs. C’est ce qui explique la mise en place de Commissions dédiées à des thématiques et initiatives, qui se mettront urgemment en mission pour des résultats tangibles.
Vous l’avez évoqué, tantôt. Plusieurs leaders ont berné leurs camarades et les ont conduits tout droit dans des formations politiques. La Team donne-t-elle suffisamment d’assurance qu’elle est apolitique ?
Merci de la pertinence de la question. Nous avons eu déjà quelques tribunes ou interviews pour le préciser. La Team Aimons-Nous Vivants est APOLITIQUE. Dans la vie, les tricheurs finissent mal, parce que le temps les démasque et ils sont alors réduits à leur plus vile nudité. Ceux qui nous connaissent savent notre forte personnalité, nos convictions et notre soif de liberté. Pas que nous n’avons pas de la sympathie pour tel ou tel parti politique. Pas que la Team est contre les hommes ou formations politiques. Mais nous disons et nous le répétons que la Team n’est pas un canal de propagande ou de promotion d’un parti politique. Nous ambitionnons de rassembler tous les bords idéologiques. Vous savez, dans une famille il y’a du tout, mais on garde les principes et les valeurs de fraternité qui transcendent les barrières factices. Pour le fait que la politique politicienne divise, elle est bannie et criminalisée ici. Les ANVistes politiques laissent leurs vêtements ou attributs au vestiaire, en entrant dans l’anti chambre de la Team. Cela dit, dans la mise en œuvre de nos activités qui concernent l’homme et tout l’homme, nous rencontrerons des opérateurs économiques, des élus, des autorités civiles et administratives, des cadres de formation politique naturellement dans la mise en œuvre de notre plan d’action. Il faut parvenir à convaincre nos jeunes qu’il y a de nombreux modèles de réussite qui n’ont pas eu forcément besoin d’être un militant encarté en politique.
Il y’a un indicateur quand une structure est politique. D’abord, les membres ne blanchissent pas leurs cheveux pour obtenir une prise en charge ou un appui de la part de la formation politique tutélaire. En conséquence, les membres n’ont pas besoin de cotiser pour aller en AG-C. Dans un tel contexte, on a aucun respect pour les membres ; leur avis ne compte pas. Le leader qui fait croire que les sous viennent de sa poche, fait à sa guise et n’a aucun compte à rendre à ses collaborateurs et camarades, anime l’association comme un bien personnel et se constitue en potentat. Il ne peut en être question à la Team. Notre structure a des Termes de Références (TDR) et des Statuts et un règlement largement diffusés auprès de nos membres pour que chacun en soit le gendarme. Pour nous donner, des chances de réussite, nous avons un Conseil de Discipline dans lequel siègent des personnes respectables par leur sens de devoir et de la responsabilité, nous avons des coachs auxquels nous nous ouvrons, et bien naturellement, en arrière-plan, des Conseillers bien avisés. Dans les regroupements menés par les aventuriers, vous ne verrez pas ces instances. Si elles existaient, elles ne sont composées que de personnes redevables, donc sans âmes, sans personnalités. Notre temps a besoin d’associations véritablement affranchies des girons politiques. La Team veut garder ainsi sa liberté de transversalité, qui l’amène à tous, sans exclusive et qui offre à tous ses adhérents un cadre de convivialité et de cohésion sociale.
Votre mot de fin ?
Nous saluons tous ceux qui ont physiquement, matériellement ou financièrement pris part à l’AG-C et à la 1ere édition de la Fête de l’Amitié. Nous retenons que les activités, si elles sont minutieusement préparées, suscitent mobilisation et engouement. Nous exhortons donc les ANVistes, sur la base de nos premiers acquis à se mobiliser d’avantage chaque fois qu’on leur passera un message de rassemblement. Nous invitons chacune et chacun à porter l’information de notre existence légale à son entourage et de l’inviter dans la Team. Une Association, apolitique, fonctionne sur la base des cotisations de ses membres et de nouvelles adhésions, nous invitons alors chacune et chacun à payer ses cotisations mensuelles qui courent pour l’année 2021, du 5 septembre 2021 à décembre. Cela fera, pour le dernier trimestre 2021, la somme de 3000F par membre. C’est ce qui permettra à la Team de mener ses missions et activités.
Nous saluons également les ANvistes du Burkina Faso et du Mali, qui s’activent à donner une assise à la Team chez eux. Nous sommes de cœur avec eux et les soutenons dans leur démarche. Peu à peu, la Team sera une réalité dans la Sous-région, Abidjan sera ainsi la capitale de tout ce déferlement. La Team a un bel avenir, car il y’a véritablement Dieu dedans. Merci à Diaspo24.info pour l’opportunité de ces échanges de clarification.
Entretien réalisé par J-G, Diaspo24.info
Voir les statistiques
Couverture de la publication : 0
J’aime
Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *