C’est l’épilogue d’un long bras de fer entre les femmes balayeuses bénévoles de Yopougon et l’Etat qui a été acté le mardi 26 octobre 2021 au Cabinet du Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité. Par une décision de grandeur du Président de la République SEM. Alassane Ouattara, la somme de 600.127.000 F. CFA a été dégagée au bénéfice des 2003 balayeuses de Yopougon qui, à l’origine, s’étaient portées volontaires dans l’opération de propreté des rues de ladite Commune, après la crise post-électorale de 2011. Dès le 2 novembre 2021, en effet, elles pourront passer à la caisse, à la Trésorerie principale de Yopougon.
Le protocole d’accord de ces termes a été signé le 26 octobre  par Mme Sira Koné Fadiga, Présidente de l’Association des femmes balayeuses, par M. Drissa Diomandé, Directeur de Cabinet agissant au nom de M. Bouaké Fofana, Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, et par M. Angaman N’Guessan, Payeur Général agissant pour le compte du Ministère de l’Économie et des Finances.
Aussitôt les documents signés, le Directeur de Cabinet a affiché la joie et la satisfaction du Ministre Bouaké Fofana, saluant la décision du Président de la République, Alassane Ouattara et du Premier Ministre Patrick Achi pour avoir eu une oreille attentive pour ces femmes. Il a indiqué que le Ministre Fofana, qui a tenu à ce que cette décision soit exécutée avec diligence, sera en personne à Yopougon le 2 novembre 2021, pour constater le paiement.
Mme Sira Koné Fadiga, étreinte par l’émotion, a prié les officiels présents d’adresser la reconnaissance de ces nombreuses femmes au Chef de l’Etat, au Premier Ministre, au Ministre Fofana et à tous les Ministres qui ont tout mis en œuvre pour que ce dénouement heureux survienne.
Avec cette belle cérémonie riche en émotions, c’est donc un dossier à rebondissements vieux de 9 ans qui se referme. A la satisfaction de toutes les parties.
+3
Beaucejour Allagba, Achor Abdoulaye et 10 autres personnes
2 commentaires
8 partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *